BTS ASSISTANAT DE DIRECTION

Ce diplôme permet de poursuivre les études en 3ème année de Licence Professionnelle en Marketing et Vente, Gestion des Ressources Humaines

OBJECTIFS ET DEBOUCHES

Le titulaire du BTS ASSISTANAT DE DIRECTION exerce son activité professionnelle :
o Dans les entreprises commerciales
o Dans les établissements financiers, les administrations et organisations diverses, etc.
o Dans les entreprises prestataires de services médicaux (centres hospitaliers, centres médicaux, cliniques médicales, cabinets dentaires, etc.)

En début de carrière ou après quelques années d’expérience, suivant la taille de l’entreprise, le titulaire du BTS ASSISTANAT DE DIRECTION peut exercer les fonctions suivantes :

- Assistant(e) de Direction
- Chef de service Secrétariat
- Assistant(e) de Direction

Ces emplois sont affectés par des tâches d’organisation administratives, de classement et de gestion. Cela implique, à la fois :

• Une maîtrise parfaite du clavier et une connaissance approfondie des logiciels de traitement de texte et des tableurs ;
• Une maîtrise des concepts de base de l’organisation administrative ;
• Une capacité de mise à jour permanente des connaissances dans le domaine de la bureautique et des multimédias ;
• Une bonne connaissance de l’environnement économique, comptable et juridique des entreprises.

NIVEAUX DE RECRUTEMENT DES ETUDIANTS

Il existe deux niveaux d’admission :

- Du baccalauréat B, C, D, E, F1, F2, F3, F4 ou G2,Du brevet de Technicien, Ou de tout autre diplôme reconnu équivalent.
Durée de la formation : Deux (2) ans
- Les candidats ayant effectués l’année complète de la classe Terminale des Lycées et collèges attestée par le relevé des notes obtenues au baccalauréat B, C, E, F1, F2, F3, F4 Ou G2
Pour ces candidats, une année de mise à niveau (année préparatoire) est obligatoire avant de s’inscrire en 1ère année de BTS.
La formation dure donc pour eux 3 ans

CONTENU DE LA FORMATION

Enseignement Générale

Technique d’Expressions et Culture Générale, Anglais général, Anglais commercial, Economie (Générale et d’Entreprise), Droit des Affaires et Droit du travail, Comptabilité et Documents Commerciaux, Statistiques

Enseignement Technique et Professionnel

Organisation et Méthodes Administratives (OMA), Expression Professionnelle, Sténographie, Applications Bureautiques et Informatique

EPREUVES DE L’EXAMEN

Nature des Épreuves Durée Cœff. Note éliminatoire
Première partie (Epreuves d’admissibilité)
1 Technique d’expression et culture générale (écrit) 4 h 4
2 Technique d’expression et culture générale (oral) 30 min 1
3 Anglais (écrit) 3 h 3
4 Anglais (oral) 30 min 1
5 Epreuve écrite d’Economie 3 h 2
6 Epreuve écrite de Droit 3 h 2
7 Epreuve écrite de Techniques Quantitatives de Gestion 3 h 2
8 Etude de Cas 5 h 5
9 Epreuve Pratique d’Applications Bureautiques et Informatiques 2 h 5 Inférieure à 07/20
Deuxième partie (Epreuve d’admission)
10 Rédaction et soutenance d’un rapport de stage


STAGE EN ENTREPRISE



Objectifs

La nécessité d’un stage, pour le futur technicien supérieur, est de s’imprégner des réalités et du vécu quotidien de l’entreprise, en s’insérant momentanément dans le monde du travail.

Le stage permet également expérimenter les concepts et enseignements théoriques reçus en classe et de mieux comprendre la logique de fonctionnement des organisations. Cette immersion vise également à réduire la période d’adaptation aux conditions de travail dans l’entreprise au terme de la formation théorique.

Le stage est l’occasion privilégiée pour l’étudiant de négocier son insertion définitive au sein de l’entreprise d’accueil, par son comportement exemplaire, son assiduité et son efficacité dans l’exercice des missions qu’il est amené à accomplir.

Le stage n’est donc pas un passe-temps où on va en entreprise pour regarder le personnel travailler. Le stage est une période où l’étudiant va en entreprise pour accomplir une mission précise dont doit tirer profit, et l’entreprise et l’étudiant lui-même. Le rapport de stage doit restituer les résultats d’une étude ou d’un projet confié par l’entreprise et qui fera l’objet d’un entretien à l’examen.

Ce rapport souligne notamment les points suivants :
- Présentation de l’entreprise et/ou du service d’accueil ;
- Son fonctionnement sur les plans de la technique, de l’organisation, de la gestion ;
- Les conditions du déroulement du stage ;

L’exposé des principales taches accomplies, de leurs aspects techniques et humains, des réflexions et conclusions que le stagiaire a tirées de ses activités.

Organisation

Le stage a temps plein effectué dans une entreprise publique ou privée, une PME-PMI, une administration communale comportant différents services, est obligatoire pour les étudiants non-salariés.

Pour les candidats salariés en exercice, le stage n’est pas nécessaire. Mais ils doivent rédiger un rapport sur les activités professionnelles dans le même esprit que le rapport de stage. Dans ce cas, doivent figurer en annexe un bulletin de salaire de l’année en cours, ainsi qu’une attestation de travail signée par l’employeur.

Le stage est placé sous le contrôle de la Direction chargée des examens du BTS.

Le stage est organisé par l’établissement fréquenté par l’étudiant et l’entreprise d’accueil. Dans le but d’assurer le caractère formateur, le stage est placé sous la responsabilité pédagogique des professeurs assurant les enseignements professionnels. Il y a donc nécessité de désigner un maître de stage pour chaque étudiant et d’assurer un suivi régulier en relation avec l’entreprise d’accueil. Ainsi les bilans de stage associant les professionnels ; tuteurs en entreprise, seront réalisés en fin de période à la discrétion de l’école.

En fin de stage, un certificat est remis au stagiaire par le responsable de l’entreprise attestant la présence régulière de l’étudiant. A ce certificat sera joint un tableau récapitulatif des activités conduites pendant le stage et le degré de responsabilité de l’étudiant dans leur réalisation.

Le certificat et le tableau récapitulatif devront figurer en annexe du rapport de stage. Un candidat qui n’aura pas présenté ces pièces ne pourra être admis à subir cette épreuve.

Durée

La durée totale du stage est de huit (8) semaines minimum. Le stage doit être réalisé et le rapport déposé un mois avant les dates de démarrage des différentes soutenances.